LES 3 CINÉASTES INVITÉs DE LA PREMIÈRE ÉDITION

Nous avons le grand plaisir d’accueillir trois invités d’exception sur cette première édition du festival Clap Sommières. 

425718025_10161177707068781_9158234943096554594_n

L E S   F I L M S  À  D É C O U V R I R   A U   F E S T I V A L

Irréprochable (2016)

L’Heure de la sortie (2019)

L’Origine du mal (2022)

Invités

Sébastien Marnier

Après des études d’Arts Appliqués et de cinéma, Sébastien Marnier a publié trois romans ; Mimi, Q4tre et Une Vie de petits fours. Il est l’auteur avec Elise Griffon de la série d’animation Salaire net et monde de brutes diffusée sur Arte en 2016, adapté de son propre roman graphique publié chez Delcourt. Sébastien Marnier a écrit et mis en scène la pièce Miss Carpenter avec Marianne James. Le show est joué pendant 5 ans à travers la France. Il réalise trois courts métrages récompensés, ainsi que trois longs métrages parfaitement maîtrisés où se mélangent inquiétude et étrangeté : Irréprochable, qui a valu à Marina Foïs, une nomination aux César de la Meilleure actrice en 2017 puis L’Heure de la sortie où l’on retrouve Laurent Laffite obsessionnel et terrifié par d’étranges adolescents, le film est sélectionné à la Mostra de Venise en 2018. Son troisième long métrage, L’Origine du mal est aussi sélectionné à Venise, il y dirige notamment Laure Calamy, Dominique Blanc et Jacques Weber qui jouent un jeu de faux-semblant irrésistible. Sébastien Marnier fait parti de ce vivier de cinéastes qui prouve que le cinéma de genre en France est d’une immense qualité. Le réalisateur s’attaque désormais au format sériel puisqu’il vient de terminer la post production de la série Les Enfants sont rois adaptée du roman de Delphine de Vigan publié chez Gallimard en 2021 sur les dérives des réseaux sociaux. Elle sortira prochainement sur Disney + avec Géraldine Nakache, Doria Tillier et Panayotis Pascot au casting.

Sans titre

L E S   F I L M S  À  D É C O U V R I R   A U   F E S T I V A L

Le Bidule (série – 1999)

Swagger (2016)

Poissonsexe (2020)

Normale (2023)

Invités

Olivier Babinet

Olivier Babinet ne cesse de se distinguer par son univers cinématographique riche. Véritable conteur d’histoires depuis la série à succès Le Bidule sur Canal + en 1999, il fait partie des cinéastes inclassables. Il réalise plusieurs clips pour les groupes Cheveu, Zombie Zombie, Les Rita Mitsouko et coécrit et co-réalise ses premiers courts métrages avec Bertrand Mandico. Avec son court métrage de fiction C’est plutôt genre Johnny Walker, il remporte de nombreux prix en festivals. Robert Mitchum est mort (2011), son premier long métrage est découvert à Cannes dans la sélection ACID et remporte le Premier prix du festival Premiers plans d’Angers. En parallèle de son métier de réalisateur et de scénariste, il travaille pendant deux ans en atelier avec des collégiens d’Aulnay-sous-Bois, cette collaboration aboutit à la sortie en salle du remarqué documentaire Swagger en 2016 qui remporte de nombreux prix en festivals et qui est sélectionné notamment aux César et aux Prix Lumière. Avec la comédie romantique Poissonsexe (2020), il reçoit le Prix du Jury du Festival Indépendant du film de Bordeaux. En 2023 sort en salles Normale adapté de la pièce Monster in the Hall de David Greig. Il y dirige Justine Lacroix et Benoît Poelvoorde qui forment un des duos les plus attachants et étonnants vus sur les écrans l’année dernière.

KRIS DEWITTE

L E S   F I L M S  À  D É C O U V R I R   A U   F E S T I V A L

Lucha Libre (court métrage – 2014)

Avec Thelma (court métrage – 2017)

Une vie démente (2020)

Le Syndrome des amours passées (2023)

Invités

Ann Sirot

Ann Sirot forme un tandem d’auteurs-réalisateur de fiction avec Raphaël Balboni depuis 2007. Ils ont réalisé 8 courts-métrages et deux longs-métrages. A travers ces projets, ils ont pu construire un univers décalé et étrange, un cinéma hybride et atypique, un onirisme délirant et joyeux.
Avec les courts-métrages Lucha Libre ou Avec Thelma, ils mettent en place leur méthode de travail avec un jeu d’acteur très libre et spontané, un rythme en jump cut très soutenu, une construction narrative élastique où les accidents s’intègrent au récit. Une vie démente, leur premier long-métrage est une comédie douce-amère où l’on suit un couple aux prises avec un parent atteint d’une maladie de type Alzheimer. Un jeu d’équilibriste, entre rire et émotion, une pulsion de vie. Le film est récompensé en Belgique de sept Magritte puis primé dans de nombreux festivals. Leur deuxième long-métrage Le Syndrome des amours passées, sélectionné à la Semaine de la critique au festival de Cannes 2023, est une comédie romantique où les auteurs interrogent à travers les ex d’un couple, la manière dont on pense l’amour, le désir, l’expérience et le projet d’enfant.

Réservez vos places !

Billeterie Festival

La billetterie du festival se trouvera sur le site du cinéma Le Venise

Suivez-nous !

Informations Contact